Helman Immobilier - Le Blog

L'immobilier de qualité en pays de Saint-Omer

EXCLUSIVITE – Belle maison individuelle à Blendecques.

 Proche de St-Omer, belle maison individuelle de 173 m² bordée d’une rivière avec garage et jardin de 1161 m² en exclusivité.

Plus d’informations : Ici

bureaux
bureaux
Bordée d’une rivière. Grande pièce de vie.

Elle offre :

  • Rez-de-chaussée : Entrée, cuisine équipée semi ouverte sur un superbe et vaste salon-séjour de 60 m² avec une très belle vue sur la campagne. Ube belle cheminée et un poêle à granulés apportent une ambiance et une chaleur agréable à cette pièce de vie. 2 chambres, 1 bureau, 1 salle de bains avec toilettes permettent une vie en plain pied. 
  • Étage : 2 chambres, un dressing, salle d’eau avec toilettes et salle de bains. 2 grands greniers pouvant se transformer en chambres supplémentaires ou espace de loisirs.
  • Garage et cave.

Menuiseries en double vitrage PVC, volets roulants électriques et manuels. Chauffage central au fuel , cheminée tubée avec insert et poêle à granulés. Diagnostic de performance énergétique : D.

Lire la suite…

Achat immobilier : quels avantages pour les couples Pacsés ?

Un projet d’achat immobilier en couple n’a pas les mêmes contours si vous êtes concubins ou pacsés. Quels avantages pour les conjoints unis par un PACS ? Retour sur les deux régimes matrimoniaux qui vous sont proposés et sur l’importance de rédiger un testament, pour protéger votre moitié.

Trouvez votre bien sur

https://www.helman-immobilier.com/nos-biens-a-vendre

Achat immobilier : quels avantages pour les couples Pacsés ?

Acheter un bien immobilier en couple, ce n’est pas la même chose selon qu’on est marié, pacsé ou en concubinage. Faisons le point sur les avantages de l’achat d’un logement en étant pacsés.

Le régime de la séparation de biens des couples pacsés

 « Lorsqu’un couple se marie, c’est la communauté de biens qui prévaut, à défaut d’opter pour la séparation de biens, explique Damien Lagau-Lacrouts, notaire à Saint-Jean-de-Luz. Dans le cadre du PACS, c’est l’inverse. Le régime de base est la séparation de biens, sauf option pour l’indivision »...

Lire la suite…

Une nouvelle aide pour soutenir ses enfants et ses petits-enfants

Jusqu’au 30 juin 2021, on peut donner à ses descendants ou, à défaut, à ses neveux, jusqu’à 100 000 euros sans être imposé. Mais le bénéficiaire devra se servir de l’argent rapidement, et pour seulement trois usages…

Trouvez votre nouveau bien sur

https://www.helman-immobilier.com/nos-biens-a-vendre

« Cet abattement temporaire s’ajoute aux deux dispositifs d’exonération de droits de donation permanents déjà en place. » Pascal BROZE/Onoky / Photononstop

Entre le début de la crise sanitaire due au coronavirus et fin juillet, les Français ont épargné plus de 85 milliards d’euros, selon la Banque de France. Pour les encourager à les transmettre aux plus jeunes et à participer ainsi à la relance, une nouvelle exonération fiscale a été créée : jusqu’au 30 juin 2021, il est possible de donner, sans fiscalité, jusqu’à 100 000 euros en numéraire (chèque, espèces, virement).

« On peut aider un enfant, un petit-enfant, un arrière-petit-enfant, ou à défaut de descendant, un neveu ou une nièce », souligne Murielle Gamet, notaire au sein de l’étude Cheuvreux.Lire aussi  Dons familiaux, investissement dans les PME, contrat Madelin : trois nouveautés fiscales pour la rentrée

Ce plafond de 100 000 euros s’apprécie par donateur : une même personne peut faire plusieurs dons à des descendants différents s’ils ne dépassent pas au total cette somme. Un parent voulant, par exemple, gratifier ses deux enfants de façon égalitaire peut leur verser à chacun 50 000 euros.

Lire la suite…

Économiser et rentabiliser : des conseils gagnants pour votre logement

Optimiser le coût d’un logement et alléger les dépenses qui lui sont liées, ce n’est pas si compliqué : comparaisons, renégociation, économies d’énergie, location, des solutions existent !

Trouvez votre nouveau bien sur

https://www.helman-immobilier.com/nos-biens-a-vendre

Économiser et rentabiliser : des conseils gagnants pour votre logement

Coût du logement : les astuces pour l’alléger

Les Français consacrent parfois plus de 33% de leurs revenus pour leur logement. Pourtant, il est toujours possible d’alléger la facture en jouant sur différents leviers !

Faire des économies sur le contrat d’assurance habitation

De nombreux comparateurs en ligne sont disponibles, et vous permettent de faire le tri entre les multiples offres d’assurance habitation. Vous pouvez ainsi réajuster vos garanties à vos besoins chaque année.

Faire des économies sur son crédit

La renégociation s’impose quand les taux d’intérêt ont baissé ! Consultez un courtier immobilier pour y voir plus clair, et choisissez entre jouer sur la durée totale de votre prêt ou sur le montant de votre mensualité. Dans tous les cas, vous y gagnez !

Faire des économies sur sa facture d’énergie

En faisant des économies d’énergie, vous alliez écologie et gain financier sur le long terme. Être vigilant sur votre consommation énergétique, ne suffit pas toujours. vous pouvez aussi comparer les offres des fournisseurs d’énergie : il est peut-être temps d’en changer ! Observez également votre consommation réelle, afin de choisir une offre vraiment adaptée.

Lire la suite…

La résidence secondaire, nouveau Graal pour les jeunes cadres supérieurs

Plutôt que dans des voyages lointains, les catégories sociales élevées investissent de plus en plus dans une maison à la campagne, bousculant au passage les habitudes du secteur. Par Agnès Lambert.

Trouvez votre nouveau bien sur

https://www.helman-immobilier.com/nos-biens-a-vendre

La Provence est une valeur sûre en terme d’investissement immobilier.
Karl Johaentges/Look/Photononstop.

Bertrand Couturié, le directeur général de Barnes, est comblé : « C’est le grand retour de la maison de campagne pour les quarantenaires ! » Jusqu’à la crise du Covid-19, les jeunes cadres supérieurs préféraient consacrer leurs vacances aux séjours lointains : Saint-Barth ou l’île Maurice à Noël, un bel hôtel dans les Alpes en février, et un détour par les maisons de famille de leurs parents à Pâques.

« La résidence secondaire était avant tout considérée comme une source de coût. Mais cette année, la campagne prend sa revanche. Les promesses de vente sont en hausse de 30 % entre juin et août », assure Bertrand Couturié. Une tendance confirmée par Laurent Demeure, le président de Coldwell Banker France et Monaco : « Il y a depuis cet été de nombreux acheteurs à la recherche d’une résidence secondaire. Le confinement a servi de déclencheur. »

De la villégiature au télétravail

Côté prix, les zones de villégiatures les plus huppées continuent à afficher des tarifs stratosphériques à la montagne (Megève, Courchevel ou Chamonix) ou à la mer (côte d’Azur, bassin d’Arcachon, Normandie). La campagne, quant à elle, sort de sa torpeur. Quel que soit l’endroit où ils s’installent, ces nouveaux gentlemen-farmers ont une vision multiple et renouvelée de la résidence secondaire. Certains n’hésitent pas à la louer quelques semaines par an pour couvrir les frais d’entretien, notamment pour les grosses propriétés nécessitant la présence d’un gardien et d’un jardinier…

Lire la suite…

Page 4 of 66

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

error

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Follow by Email
YouTube
LinkedIn
Share